Services industriels

La Suisse a le privilège de disposer d'abondantes ressources en eau, constamment renouvelées par les précipitations météorologiques.

L'eau de source représente près de 42% du volume total d'eau potable (près de 1,1 milliard de mètres cubes par année). Les nappes phréatiques fournissent elles aussi 42% du volume total d'eau potable. L'eau de lac couvre les 16% restants.

Alors que l'eau de source et l'eau souterraine peuvent, dans la plupart des cas, être livrées aux consommateurs sans grand traitement, un traitement en plusieurs étapes est absolument indispensable pour les eaux de surface afin de transformer l'eau brute en eau potable de qualité irréprochable.

La Commune de Roche, quant à elle, bénéficie d'une abondante ressource en eau grâce à sa source dénommée «Source des Lizettes».

Celle-ci est exploitée depuis de nombreuses années pour couvrir les besoins en eau de sa population et même ceux des communes voisines.

Pour exploiter pleinement cette ressource, la commune de Roche a mis en place deux bassins de captage à même le rocher. L'exploitation est faite à travers une station de traitement, de jaugeage, de chloration et de pompage. Cette dernière est exploitée depuis 1985. Elle est actuellement capable de refouler un débit de 6'000 litres par minute, après chlorage.

Aujourd'hui, la source des Lizettes se caractérise par une qualité d'eau déficiente au niveau bactériologique avec des valeurs élevées de turbidité. Instable, elle nécessite une installation de traitement complet, comprenant une étape d'ultrafiltration (traitement par membranes), d'ozonisation, de traitement au charbon actif et de chlorage. L'installation sera implantée en lieu et place de l'actuelle station de pompage.

Roche, dans le cadre du récent plan directeur de distribution d'eau (PDDE) et des nouvelles missions fraîchement données à l'entité intercommunale (EPUBAR), doit garantir une qualité d'eau potable pour un débit de 6'000 litre par minute nécessaire à l'ensemble de la région, ce qui va générer un investissement très conséquent de l'ordre de plusieurs millions de francs.

Cette nouvelle station de traitement devrait être opérationnelle pour le début de l'année 2013.

L'eau est un bien vital, patrimonial, commun et mondial. Reconnaître l'eau comme bien public c'est aussi défendre des valeurs citoyennes. Ses usages sont multiples; c'est un élément indispensable à la vie et également une source de confort et de plaisir.

Disponible 24h/24, à domicile, contrôlée et sûre, qui s'en rend vraiment compte en ouvrant le robinet ?

Produire, traiter, distribuer et contrôler mobilisent de nombreuses personnes compétentes dans divers métiers.

Vous trouverez, ci-après, différents rapports d'analyse :